Galerie de photos
Architecture

En 2009, l'église a été décorée par des panneaux photographiques de l'abbé Gaudillère représentant des églises de Bourgogne. Ces photos ont été prêtées gracieusement par l'Académie de Mâcon.

En 2010, d'importants travaux de restauration de charpente et de couverture des chapelles du transept et de la sacristie ont été conduits par la municipalité. La Fondation du patrimoine a apporté son aide. L'association des Amis du Vieux Berzé a participé financièrement à haureur de 10%.

En savoir plus sur la restauration de l'église Notre Dame de la Purification

Un ouvrage sur l'histoire de l'église Notre Dame de la Purification a été édité par Les Amis du Vieux Berzé, voir la Boutique.

Inscrit à l’inventaire des monuments historiques depuis 1993, cet édifice porte la marque de 3 époques : 11e, 15e et 18e siècles.

En 1093 une charte de Cluny indique que l’évêque de Mâcon fait don au monastère de Cluny de l’église paroissiale Notre Dame de Berzé la Ville.  

Au 15e siècle, l’église est agrandie : le transept, le choeur et le clocher remplacent les parties orientales romanes.

Au 18e siècle, la nef est partiellement reconstruite : les ouvertures sont agrandies pour éclairer l’église et pour le passage des dais et des bannières. 

Le choeur et l'abside sont ornés d'un décor blanc sur fond rouge réalisé au pochoir et dateraient du 16e siècle. Il est un témoin fort rare de cette technique en Bourgogne. Ces peintures, recouvertes d'un enduit, ont été dégagées en 1998 et 1999 dans la chapelle dédiée à Saint Blaise lors d'un chantier de bénévoles.

En 2001, la totalité de la chapelle Saint Blaise a été restaurée grâce au financement de l'association des Amis du Vieux Berzé et laide de la Direction des Affaires Culturelles de Bourgogne et du Conseil Général de Saône et Loire. les peintures ont ainsi retrouvé tout leur éclat.

  • L'Eglise paroissiale : Notre Dame de la Purification

Sur l'arc séparant le choeur de l'abside, les peintures représentant Saint Blaise et Saint Nicolas ont été dégagées lors du chantier de bénévoles. Elles attendent d'être restaurées comme la chapelle Nord et l'abside.

Les vitraux des chapelles du transept datent du 19e siècle. Celui de la chapelle nord représente l'Annonciation. Celui de la chapelle sud le martyre de Saint Blaise. Ils ont été restaurés en 2002 par le soin de l'association des Amis du Vieux Berzé.

Le rétable d'autel, représentant la Présentation au temple a été restauté par un mécène.

Saint Blaise est le patron de Berzé la Ville et, dans le Mâconnais, le patron des animaux d'élevage. Jusqu'au milieu du 20e siècle, une grande fête avait lieu le 2 février, qui amenait au village de très nombreux cultivateurs propriétaires de bétail.