Dessins de René SUTTEL, Catacombes et carrières de Paris

Vue d'ensemble du site des plâtrières

avec la malterie au fond

Les moulins
La plâtrerie
Le Gypse

Un patrimoine industriel:

la carrière de gypse, les fours à plâtre, les moulins.

L'association des Amis du Vieux Berzé (AVB) s'est donnée pour mission, entre autres, de mettre au jour les vestiges de la carrière de gypse, de restaurer les parties encore existantes, notamment les fours, et de reconstituer l'histoire de l'exploitation du gypse qui fut importante, à Berzé-la-Ville, jusqu'à la fin du 19e siècle.

L'association s'est donnée pour mission de faire connaître ce patrimoine industriel au public par des visites guidées et des  animations lors des journées du patrimoine.

Des recherche en archives ont permis de retrouver les acteurs, les techniques d'extraction et de pulvérisation, la commercialisation, l'impact local et régional.

 Deux publications ont été éditées sur ce patrimoine industriel :

- Un patrimoine industriel en Val Lamartinien : Les Plâtrières de Berzé-la-Ville au XIXe siècle

- Berzé la Ville en Mâconnais, un bourg de la Seigneurie de Cluny aux XVIIe et XVIIIe siècles.

voir les détails dans la rubrique Boutique

Géologie

Berzé-la-Ville se situe dans la suite des collines calcaires qui forment à l'Ouest de Mâcon la transition entre le socle granitique du Charolais et la vallée de la Saône.

  Affecté par de nombreuses failles, le relief met à l'affleurement, avec pendage général à l'Est, la série sédimentaire qui va du Trias au Jurassique moyen. Dans les marnes du Trias, apparaissent à Berzé la Ville deux bancs importants de gypse saccharoïde. Entre ces deux bancs viennent s'intercaler par endroits de nombreuses veines de gypse fibreux.

Il y a plusieurs centaines de millions d'années la mer recouvrait la région. A l'ère du Trias, il y a 235 millions d'années, le climat très chaud favorisa l'évaporation des eaux et le gypse s'est déposé dans les lagunes d'eau salée.

Le gypse est une roche saline à forte teneur en eau (20,9%) formée par évaporation; c'est du sulfate de calcium hydraté , CaSO4,2H2O. A Berzé, on trouve du gypse saccharoïde, du gypse sélénite et de l'alabastrite ou albâtre. Il est réputé pour sa blancheur ; certaines veines présentent néanmoins des colorations bleuâtres dues à la présence d'argile, jaune ou ocre dues à des traces ferrugineuses.

En savoir plus

Du même âge géologique, d'autres gisements ont été exploités en Saône-et- Loire : Saint Léger sur Dheune, Charrecey, Dennevy, Saint Gilles, Sampigny, Dezize, Saint Sernin du Plain, Marcilly les Buxy, Saint Clément, Cheilly les Maranges, Culles les Roches, Milly Lamartine.

Le plâtre

Jusqu'à la fin du 19e siècle, le gypse extrait des carrières au moyen de wagonnets tirés par des chevaux, est broyé, chauffé puis pulvérisé pour donner le plâtre.

A Berzé la Ville, la cuisson du gypse s'est faite dans des fours rectangulaires et des fours circulaires qui sont encore visibles. La pulvérisation du plâtre était effectuée dans des moulins à Berzé la Ville. De 1841 à 1879, les propriétaires de l'exploitation ont installé un moulin hydraulique et à vapeur dans une usine située à Saint Sorlin (actuellement La Roche Vineuse). Dans le dernier quart du 19e siècle, le moulin à vapeur sera déplacé à Berzé la Ville dans un local appelé la plâtrerie.

On produisait trois qualités de plâtre à Berzé la Ville :
- le blanc cristallin pour les dernières couches des plafonds, les sculptures et les  moulures ;
- le plâtre compact grisâtre pour les premières couches ;
- le plâtre grisâtre plus ou moins terreux qui sert à fumer les terres.

En savoir plus

Le destin des fours à gypse de Berzé est singulier:
Les fours ont constitué le cœur industriel du village dans la seconde moitié du 19e siècle.
Ils sont peut-être en passe de devenir le centre de l’activité associative et culturelle de Berzé en ce début du 21e siècle.
Les fours voient défiler, toujours plus nombreux les élèves, des écoles primaires, des collèges environnants, et bientôt des lycéens.
Ces mêmes fours ont été magnifiquement animés en 2016 par les Belles de Mai qui en ont investi les galeries pendant deux journées.
La même année ils ont accueilli la fête des écoles, le repas communal du mois d’août. C’est maintenant autour d’eux que s’organise la traditionnelle brocante des AVB.
Et ils sont toujours plus nombreux, tout au long de l’année, les amateurs qui prennent rendez-vous pour une visite guidée !

Les travaux en savoir plus

 Grâce à l'action des Amis du Vieux Berzé, depuis 1986, 6 fours à plâtre rectangulaires et 3 fours circulaires, datant du 19e siècle , ont pu être sauvés de la destruction et mis en valeur.

Une partie de ce patrimoine industriel rare et bien conservé a été sauvé grâce aux Amis du Vieux Berzé. Les éléments architecturaux complémentaires tels la plâtrerie, la malterie, les moulins...doivent également être préservés.