Le site de Berzé-la-Ville

Le village de Berzé la Ville est riche de nombreux bâtiments, sites et paysages remarquables qui font l’objet de multiples protections au titre des sites ou des monuments historiques : Chapelle des Moines, Grotte des Furtins, église paroissiale, exploitation du gypse. Le site du village lui même est protégé depuis 1971.
Le village s’est vu attribuer en 2019 une 2 ème étoile au Guide Vert Michelin.

Le bâti remarquable à Berzé-la-Ville

Le bâti remarquable à Berzé-la-Ville

Le bâti remarquable se compose de deux édifices religieux : l’église paroissiale à ne pas confondre avec la Chapelle des Moines, connue depuis longtemps pour ses célèbres peintures murales. Ce bâti se compose aussi d’une très belle architecture liée à la vie rurale et paysanne : ce qu’on appelle le petit patrimoine comme murets, lavoirs, cadoles d’une part et les maisons traditionnelles, d’autre part, dont certaines sont très anciennes (XVe et XVIe siècles).

Les fours et la carrière de gypse

Les fours et la carrière de gypse

L’association des Amis du Vieux Berzé s’est donnée pour mission, entre autres, de mettre au jour les vestiges de la carrière de gypse, de restaurer les parties encore existantes, notamment les fours, et de reconstituer l’histoire de l’exploitation du gypse qui fut importante, à Berzé-la-Ville, jusqu’à la fin du 19e siècle.

Les paysages de Berzé-la-Ville

Les paysages de Berzé-la-Ville

Les paysages de Berzé la Ville sont marqués, au sud, par l’ampleur du val lamartinien et la successions, en divers arrières plans spectaculaires, des reliefs du mâconnais comme la célèbre roche de Solutré. A l’est, c’est la vue sur la vallée de la Saône jusqu’à la chaine des Alpes. Ces paysages sont également marqués par la culture de la vigne, dominante. Les reliefs au dessus de village étaient le domaine des pâturages communaux (prairies calcicoles ou prairies sèches calcaires). Le retrait agricole a rendu ces espaces aux buis qui renaissent lentement après l’invasion de la pyrale, ce papillon destructeur.

La grotte des Furtins

La grotte des Furtins

Cette grotte, connue depuis longtemps, contient de multiples traces d’occupation par des animaux (ours des cavernes) et par l’homme. Elle a servi de chantier école après la 2ème Guerre Mondiale pour former, sous l’égide d’André Leroi-Gourhan, une nouvelle génération d’archéologues.