Les fours et la carrière de gypse

L’association des Amis du Vieux Berzé s’est donnée pour mission, entre autres, de mettre au jour les vestiges de la carrière de gypse, de restaurer les parties encore existantes, notamment les fours, et de reconstituer l’histoire de l’exploitation du gypse qui fut importante, à Berzé-la-Ville, jusqu’à la fin du 19e siècle.

Au début était le gypse

Au début était le gypse

Les moines de Cluny ont utilisé les veines les plus pures du gisement de gypse de Berzé la Ville pour réaliser des parements décoratifs en albâtre gypseux. Ici, sur le palais Jean de Bourbon à Cluny (actuelle mairie).

Extraction et fabrication du plâtre

Extraction et fabrication du plâtre

Le plâtre est obtenu par cuisson et pulvérisation du gypse. Le process de fabrication suppose donc d’extraire le gypse, de le cuire, de le réduire en poudre, de le conditionner et de l’expédier. Toutes ces étapes ont existé sur l’exploitation de Berzé la Ville.

Disparition et renouveau du site

Disparition et renouveau du site

En 1982, lorsque l’Association des Amis du Vieux Berzé se constitue, l’exploitation du gypse est rayée de la mémoire des habitants et du paysage de Berzé la Ville. Une fantastique reconquête va commencer